Archive

Archive for the ‘Jeu’ Category

Test ProgressQuest

Un petit post pour vous parler d’un Ovni dans l’univers videoludique, je veux parler de ProgressQuest.

ProgressQuest se définit comme un jeu de type Fire-and-forget (dont il est d’ailleurs l’unique représentant de ce que j’en sais).

Au premier abord il se présente comme un jeu de rôle relativement classique, vous proposant de créer vous-même votre personnage, de façon relativement simple et rapide. Cela passe par le choix du nom, de la race et de la classe. Cette première étape permet d’ores et déjà de se rendre compte de l’humour du titre puisque parmi les races proposées on aura des choses comme Homme Panda ou Moto Enchantée, et parmi les classes on aura le choix entre Princess Voodoo, Moine Robot et plein d’autres. Un système permet de choisir les stats de vos personnages de façon aléatoire, sachant que si le tirage ne vous plaît pas il est possible de refaire autant de lancer que vous le souhaitez. Et ce n’est qu’une fois le personnage créé que l’on se rend compte de la véritable teneur de ce jeu si particulier, parce qu’en effet comme indiqué par le type du jeu (Fire and forget = tire et oublie), après la création du personnage, le joueur n’a plus à intervenir, le jeu se présente avec une interface épurée, représentant les statistiques du personnage, son livre de sort, son équipement, son inventaire, ainsi que les quêtes réalisées. Le jeu quant à lui (et comme le nom du jeu l’indique très bien) n’est qu’une suite de barre d’avancement qui se remplissent plus ou moins vite (rapidement pour tuer un monstre, puis plus lentement pour la progression des quêtes, le niveau de remplissage de l’inventaire, et le niveau du joueur).

Une fois un monstre tué, le joueur gagne de l’expérience, mais également des objets, qui viennent remplir son inventaire. Quand l’inventaire est plein le personnage se dirige au marché afin de vendre son butin, en échange d’or qu’il utilisera pour s’acheter de nouvelles pièces d’équipement.

Tuer des monstres permet également de remplir des quêtes qui une fois finies vous rapportent soit un point de statistique, soit une pièce d’équipement, soit un sort ou un objet que vous pourrez revendre à prix d’or.

Cependant tout cela se fait sans aucune action de la part du joueur, et c’est bien là toute la particularité de ce jeu. Le seul contrôle que l’on a se situe lors de la création du personnage, mais ne vous y trompez pas, les stats de celui-ci n’influent en rien sur le jeu, la classe et la race non plus d’ailleurs.

Le gros point positif de ce jeu est l’humour de ses créateurs, rien que pour le concept déjà mais surtout pour le choix des monstres que vous devrez battre, en effet il ne sera pas rare d’affronter des élémentaires du porno ou des cheveux, ou bien des golems de carton.

A noter la présence d’un mode multijoueurs qui permet de soumettre les stats/niveaux de ses personnages.

Le jeu fonctionne sous Windows, ou Linux via Wine. (sur le site se trouve un tutoriel pour l’installation sous Ubuntu)

Publicités
Catégories :Jeu, Test Étiquettes : , ,